© 2019 par Pluradical. Créé avec Wix.com

Laboratoire ethnographique

Dans le cadre de ce projet, les étudiants sont en charge de construire, seuls ou en équipe, un premier dispositif d’observation, de le justifier, de le documenter et d’en rendre compte devant l’équipe. Le dispositif inclue des séances classiques de lectures de textes et de discussion autour de travaux scientifiques ou d’expériences de doctorants et post-doctorants plus avancés, ainsi que des « ateliers de maîtres », occasion d’accueillir une sommité de la recherche, personnalité experte de cette méthode qui interagira directement avec les étudiants (une journée de conférence, une journée de travail avec les étudiants) en se consacrant exclusivement à des commentaires sur leurs travaux et à partir de leurs questions.

Cette année, les ateliers sont axés sur l'écriture ethnographique. Ils mêlent exercices pratiques et réflexions épistémologiques autour des techniques, stratégies et effets de la mise en récit ethnographique. L'objectif est d'offrir un lieu pour partager de manière informelle des astuces et des conseils, tout en affinant collectivement nos compétences en écriture.

Atelier #1 :  discussion autour d'une approche ethnographique centrée sur l'invisible et l'indicible, suivi d'une analyse de la place du ressenti dans le récit.

Atelier #2 : courte discussion autour de l'approche relationnelle et situationnelle en ethnographie. À partir d'un texte classique de l'anthropologie britannique - "The Bridge" par Max Gluckman (1940) - nous explorerons les techniques du "extended case study". Cette réflexion fera place ensuite à un exercice d'écriture.